Prince Ea... Le monde va finir

Un très beau morceau par un artisviste inspiré...

"Le monde va finir
L’air est pollué, les océans contaminés
Les animaux disparaissent, l’économie s’effondre
L’éducation est morte, la police corrompu
On évite l’intelligence, on récompense l’ignorance
Partout des gens déprimés, en colère
On n’arrive pas plus à vivre ensemble qu’avec nous-mêmes
Alors on se met sous médicaments
Dans la rue, on se croise sans se voir
Et si jamais on se parle ce sont des mots sans vie
La plupart des gens désirent 15 secondes de gloire
Au lieu d’une vie pleine et riche de sens
Car ce qui est populaire est plus important que ce qui est juste
Évaluer compte plus que dire la vérité
Nos politiques construisent deux fois plus de prisons que d’écoles
C’est plus facile d’avoir un Big Mac qu’une pomme
Et quand tu trouves une pomme
Elle a été créée dans un labo, génétiquement modifiée
Les présidents mentent, les politiciens se jouent de nous
Les races sont encore un problème tout comme la religion
Ton Dieu n’existe pas, mon Dieu existe et il est Tout-Amour
Et si tu n’es pas d’accord... je te tue
Ou pire je vais discuter à mort
A la radio, 92% des chansons parlent de sexe
Nos enfants ne tagguent pas, ils matent des vidéos douteuses
En moyenne, les gens passent 5 heures par jour devant la télé
Et il y a plus de violence sur les écrans que jamais par le passé
La technologie nous a donné tout ce que nous pouvions désirer
Nous volant en même temps tout ce dont nous avons vraiment besoin
L’orgueil est toujours au top, l’humilité méprisée
Tout le monde sait tout, tout le monde va quelque part
Ignorant celui-ci, critiquant celui-là
Y a plus d’avoir que d’être humains
Beaucoup d’hommes repliés sur le passé, pas beaucoup en devenir
L’argent reste la racine de tous les maux
On dit à nos enfants de ne pas passer tel diplôme
Parce que ça ne paye pas assez
Les devoirs spirituels ne sont faits que dans un esprit de profit
Des vidéos montrant les malheurs des uns réjouissent les foules
On se marre et on partage ça pour en rire entre amis
Nos modèles actuels
Auraient été il y a 60 ans les exemples à ne pas suivre
La discrimination est encore légale dans certains États
Juste parce que tu es né comme ci ou comme ça
Des entreprises investissent des millions pour recruter des têtes
Et convaincre des fillettes de se maquiller pour être belles
Rabaissant en permanence leur estime de soi
Puisqu’elles ne seront jamais assez belles pour
Incarner d’impossibles normes
Les entreprises nous disent achète achète achète prends ceci ou cela
Suis la mode, allez vas-y
Ce truc va te rendre heureux... mais ça ne dure pas longtemps
Alors qu’est-ce qu’on peut faire au milieu de cette folie, de ce chaos ?
Quelle est la solution ? Nous pouvons aimer
Pas l’amour sirupeux des tubes à la radio
Non, je parle d’amour, un véritable amour, libre, fort
Vous pouvez aimer, vous pouvez vous aimer
Du réveil au coucher
Posez des actes de gentillesse parce que ça c’est contagieux
On peut être attentif à chaque instant
Et planter des graines de bonté
Faire preuve d’un tout petit peu plus de compassion
Nous pouvons pardonner
Parce que dans 300 ans ce sera quoi ta rancune envers
Ton ami, ta mère, ton père, ça vaut le coup ?
Au lieu d’essayer de changer les autres, changeons-nous d’abord
Nous pouvons changer nos coeurs
Assez de mensonges
Assez de lavages de cerveaux orchestrés par nos leaders et nos proches
Tout cela nous empêche de nous relier à nos frères et soeurs
Et met en avant la colère, la haine, la cruauté
Mais quand on est dans l’amour, la colère se fait empathie,
La haine devient compassion, la cruauté bonté
L’amour est la plus puissante arme sur cette planète
Robert Kennedy a dit ça un jour
Peu d’entre nous vont changer l’histoire
Mais chacun d’entre nous peut changer une petite série d’événements
Et c’est dans la somme de tous ces changements
Que s’écrira l’histoire d’une nouvelle génération
Alors oui, ce monde va finir
Et le chemin vers un nouveau départ commence en vous."

Merci à Prince Ea de m’avoir envoyé ses paroles pour que je les traduise.

Et je vous renvoie à ce texte visionnaire de Baudelaire, Le monde va finir....