Imagination créatrice

Le travail de Francisco Varela (et ses équipes) est d’une importance cruciale pour l’avenir, j’en suis convaincue depuis longtemps et de manière très simple parce que je vis et "me" retrouve dans sa vision qui valide mes ressentis. Que ce soit par le Mind and Life Institute ou son ouvrage, L’inscription corporelle de l’esprit, son travail d’ouverture de la physiologie est immense parce qu’il remet la science où elle est, humble face au Mystère.

"De plus en plus d’indices nous portent à croire que la perception et l’imagination sont des fonctions mentales étroitement liées. Elles sont distinctes, bien sûr, mais il y a une foule de points communs entre une image mentale et la perception d’une situation réelle. Il est donc possible d’apprendre et de changer physiologiquement par le biais de l’imagination."

Ce matin, ça m’a fait drôle d’écouter une conférence en français donnée par quelqu’un qui parle exactement de cela. "Drôle" dans le sens de "inhabituel et fort", car normalement ce type de partages et ce dont il est question ici viennent dans des contextes New Age ou bouddhistes, or là le contexte est judéo-chrétien et ce séminaire avait bien lieu en France... comme si d’un coup, quelque chose d’inédit en lien avec la revitalisation d’une grande partie de notre socle commun spirituel enfoui sous des siècles de malentendus, jugements, ignorance et peine, pouvait advenir enfin. Ce n’est pas une explication des textes, ni une analyse brillante qui est proposée ici, c’est une traversée dans le Vrai.