Connaissez-vous Nitsch ?

Hermann de son prénom.
L’homme a son musée, un en Autriche, un à Naples.
Son truc d’artiste ? Éventrer des animaux en live, entre autres.

Une des pièces d’Hermann Nitsch, 2-Tages-Spiel, se "jouera" du 21 au 23 juin à Leipzig. Au nom de l’art, une vache et trois cochons seront pour l’occasion cruellement massacrés.

Se réclamant bien évidemment des rites dionysiaques, ce fou a ses adeptes - photos ici de la pièce 2-Tages-Spiel pour ceux qui sont bien accrochés.
Il y a une pétition à signer parce que là ce n’est pas la liberté d’expression, c’est le meurtre en tant que possible expression artistique - ce qu’il n’est pas.
Pour reprendre le communiqué des JNE "fou sadique, Nitsch n’en est pas son coup d’essai, il s’est fait une spécialité de ce type de ’spectacles’ et aurait déclaré ’regretter de ne pas avoir le droit d’éventrer des femmes’.
Merci d’envoyer un mail au Théâtre de Leipzig pour protester : presse@schauspiel-leipzig.de
Vous pouvez aussi signer la pétition, et diffuser cette sordide information."

Autre point : le saviez-vous le droit français considère les animaux comme des meubles. Si. Pas étonnant donc qu’on ne leur reconnaisse aucune sensibilité. Il y a une autre pétition à signer pour faire évoluer le droit : c’est par ici.

Pour le reste, entre ça et la joute Femen/Antigones, j’ai comme l’impression d’assister à la fin de l’empire romain...

Et en attendant, la planète fond...