Cantique - réponse 3 : Appartenance

Telle forme.
Pieds Bouche Mains Paupières Galbe Courbe Angles Seins Hanches
Telle couleur.
Regards, pensées, cheveux... l’ampleur de quelques gestes, le resserrement dans nos distances.
Telle texture, telle profondeur, telle contradiction.
Tous, nous sommes pris dans le puissant clan de nos conditionnements confondus avec des appartenances.

Ensemble, patients, nous défaisons l’interminable écheveau de racines jusqu’à cette aube où, ayant traversé mille fatigues, nous sentirons qu’il ne reste rien d’autre que cette note unique : Amour.

Je m’avance vers toi les mains vides : je n’ai rien à t’offrir.
Tu m’accueilles à bras ouverts : tu ne veux rien prendre.