Cantique - réponse 2 : Manque

Le manque ça vous prend comme ça, pour un rien qui zigzague dans un coin de l’esprit où s’ouvre, comme par désenchantement, une porte béante.

Dehors c’est le déluge, tempête de neige, forte et lente comme un amour, précis, intense, apaisant.

Il dit : Ne te mens plus et vois que si tu maintiens le manque tu déclares que je ne suis plus là. Or, je suis là.

Elle ferme les yeux pour ne pas rougir d’avoir tant douté. Et, dans le vide de sa Toute Présence, elle murmure : d’Accord.

Le mot, par eux, ne fut plus utilisé.
Ni lui, ni elle, ni rien ne manquait plus.
Tout résonnait en eux en accord de Présence.